lundi 11 janvier 2021

De L’horoscope du Monde 2021-2022 / Prophéties et Pronostiques 2021

 

De L’horoscope du Monde 2021-2022

 


L’ASC de la révolution se trouve à 27° du Cancer. Le signe du Cancer étant un signe cardinal il n’est pas nécessaire de calculer la révolution du monde lors de l’Équinoxe d’Automne. Lors de la révolution du monde (au moment exact de l’Equinoxe de Printemps / Aries Ingress) si l’ASC du monde tombe dans un signe commun (Mutable, Cadante), il est conseillé de dresser la carte de l’Equinoxe d’Automne (Libra Ingress), voire du solstice d’hiver.          




                        

Le Signe du Cancer représente les marins, les endroits où stagne l’eau, les endroits humides, les lacs, les rivières, les canaux, les rizières, mais aussi les bars, les restaurants, les hôtels, les plages, l’industrie de la pêche, l’agroalimentaire, et les laboratoires.

Concernant les Pays, il correspond à la Hollande, la Venise, la Tunisie, le New-York, au Constantinople et à l’Iraq (le Cancer correspond à l’ASC de l’Iraq).

L’ASC de la Révolution se trouve en 3ème décan de Cancer : Le 3ème décan de Cancer incite au soulèvement des vents, aux conflits et à l’invasion des criquets.

L’ASC en Cancer signifie de nombreux changements dans les pays correspondants au signe lunaire, des migrations et exiles causées par la sécheresse la famine, la pauvreté, les maladies et les conflits communautaires. Des groupes armés et rebelles cherchant à chasser les membres du gouvernement à Bagdad (sans doute les politiciens corrompus proches du régime chiite iranien).             

La Lune, maîtresse de l’ASC se trouve en la 11ème en Gémeau, signe humain et masculin. La lune en astrologie mondiale représente les foules, le peuple, le commun des mortels.

La 11ème signifie le parlement, la chambre des législations, le sénat, l’assemblé national. Elle donne des indications sur les alliés de la nation, les relations internationales, la trésorerie et le commerce international (profits venant des autres pays). Conjoint Mars en la 11ème, cela annonce que le parlement ou le sénat sera prise d’assaut par une foule en colère, carnages et effusions de sang.

La Lune est également conjointe à la Part des Batailles à 15° des Gémeaux. Ce qui confirme le soulèvement de la foule et la population engagée dans une confrontation armée. La lune s’applique à Mars, ce qui indique un assassina parmi les dirigeants, et le soulèvement du commun et des nécessiteux contre les élites, les riches et les privilégiés.  

La Part des Batailles en Gémeaux, signe qui correspond aux pays d’Arménie, Jordanie, Ispahan et Azerbaïdjan, signifie conflits armés dans ses contrés.       

Mars conjoint à l’étoile fixe Aldébaran ; indique destructions et incendies de bâtiments (un incendie probable dans le sénat ou le parlement). Mars est également conjoint la part des tempêtes et inondations à 7°57’ des Gémeaux.  

Mars en Gémeaux cause beaucoup d’éclairs, de la foudre et des toners. Situé sur la latitude Nord, il cause beaucoup de vents et des pluies. Mars en ce lieu indique d’après Abu Ma’shar de nombreux tremblements de terre.   

La Tête du Dragon conjointe à Mars en la 11ème indique ; complots politiques contre le gouvernement en place, l’opposition en œuvre pour la chute du régime, assauts contre les membres du gouvernement, accidents soudains ou attaques organisés et morts par suffocations des politiques ou membres du sénat (gaz inflammables ou toxiques ?). Le Nœud en la 11ème indique le soulèvement des vents violents. En Gémeaux, il indique malheurs aux hommes à cause des tempêtes et des tremblements de terre, il indique également le soulèvement des pauvres contre les riches.    

Pluton en la 6ème à l’opposé de l’ASC : Pluton en la 6ème représente une menace de guerre. Surtout si l’astre est en aspect avec Mars ou le maître de la 6ème. Je vous fais remarquer que Pluton est conjoint à la Part du Destin, à 28° de Capricorne. Cela signifie un grand changement dans le destin du pays indiqué (dans ce cas la Perse).    

Saturne et Jupiter en Verseau et en la 7ème : La montée des eaux, des tempêtes, des inondations, le soulèvement des vents violents, les hommes fuient leurs villes et quittent leurs maisons, morts et vagabondages parmi les hommes, tempêtes de neige, abondances des neiges et de la grêle. De la grêle détruisant les habitations, un froid glacial, des vents puissants et violents. Saturne conjoint Jupiter en la 7ème annonce que soit le pays va entrer en guerre, soit s’il est déjà en guerre, celle-ci prendra fin. Restriction des relations étrangères et du commerce international, dégradation des relations du pays concerné avec les pays démocratiques. Cette position annonce de nombreux divorces (houleux et scandaleux), dans la vie civile.    




Fin de la Première Partie            

 

Deuxième Partie 16/01/2021


Neptune en la 8ème est une mauvaise influence, il indique de nombreux morts dus aux noyades, aux empoisonnements, à des suicides, à des overdoses de drogues etc. La majorité des personnes touchées par ce fléau Neptunien se trouve parmi les artistes, les acteurs du cinéma, les marins, les amirales de la navy, des aviateurs, des personnes travaillants dans les compagnies aériennes, et des personnes travaillant dans l’industrie de la pêche. Cette configuration indique également des complots et autres conspirations organisées pour éliminer le dirigeant du pays (notamment en Iran) et causer la chute du gouvernement en place.


Magicien invoquant l'esprit de Mercure

Mercure en la 8ème  indique également des décès parmi les intellectuels, des personnes liées au monde littéraire, à la publication des livres, aux personnes travaillant dans l’éducation nationale, d’autant plus que Mercure est maître de la 12ème. L’industrie de la publication, mais aussi l’import-export souffriront beaucoup par cette influence.

Sol et Venus en combustion en la 9ème : L’institution judiciaire et religieuse (notamment le monde islamique) seront affligées et leurs légitimités contestées et rejetées. Le monde de la publication, le commerce international, le monde du cinéma et les acteurs et actrices en général, seront exposés à une crise et à des fortes critiques. Une prisonnière politique, considérée comme une personnalité parmi l’opposition en Iran risquera la peine de mort ! Scandale et scènes de violences dans le palais de justice, l’institution religieuse sera exposée à de grands scandales. L’industrie de transport, et les agences aériennes seront exposées à de fortes crises. 

Uranus en la 10ème en Taureau en carré à Saturne en Verseau en maison VII : La maison X en astrologie mondiale signifie, l’Etat, le pouvoir politique en place, l’exécutif, le chef d’État, le destin de la nation. Uranus en ce lieu indique des changements soudains et inattendus, une révolte populaire inattendue et brutale dans le but d’en finir avec le régime en place, en aspect à Saturne cela indique que les ennemis étrangers du gouvernement œuvrent en secret pour inciter le peuple aux révoltes afin de renverser le dictateur en place. Renversement du dictateur, assassinats des hauts responsables du gouvernement, suicides et disparitions douteuses parmi les membres du gouvernement.




Les Carrés entre Saturne et Uranus arrivent à peu près tous les 14 ans, cependant Uranus en transit en Taureau en quadrature de Saturne en Verseau, cela n’arrive que tous les 500 ans à peu près. La dernière fois ce fut en Mai 1522 (Saturne à 26° de Verseau / Uranus à 25° du Taureau). L’évènement marquant de cette année, fut entre autres, l’apogée de la révolte de Martin Luther King contre l’autorité despotique et les dogmes rigides de l’Église catholique, ainsi que la traduction du Nouveau Testament. Saturne en Verseau et en carré à Uranus provoque des mouvements protestataires et révolutionnaires. Le commun devient l’adversaire de l’ordre établi et du système politique en place. Des groupes de gens aux comportements radicaux, useront toute sorte de moyens brusques et violents pour en finir avec des politiciens corrompus et des dirigeants incompétents.     


Jupiter (à droite) en Sagittaire aspectant Saturne en trigone 


Uranus en taureau rend les riches et les puissances financières de la planète encore plus despotique et cupide. Dans leurs soifs de puissance absolue et sans partage, ils se précipiteront avec avarice pour s’approprier les terres (notamment agricoles), la nourriture et les moyens de subsistance du commun. Après s’être approprié de grandes richesses et parvenu à manipuler l’opinion publique avec des médiats corrompus, ils tenteront de contrôler toutes les chaînes de la production et la distribution de la nourriture ! En taureau Uranus rend les capitalistes encore plus obstinés, entêtés, et ne supportant aucun partage. Cependant en carré de Saturne, cette influence provoque de brusques révères économiques, et annonce un sérieuse débâcle financière et économique (ce que j’avais déjà annoncé pour le 21 Dec 2020, dans mon livre Astrologie Persane rédigé en 2015).

Fin de la Deuxième Partie       



3ème Partie ; des États-Unis 19-20-2021

Pour juger de l’horoscope des USA, nous dressons deux cartes, car le pays est vaste et s’apparente à un continent. Le 1er  est calculé sur la latitude à l’extrême ouest du pays, il représente les évènements qui sont déjà planifiés, et le 2ème sur l’extrême Est du pays. Ce dernier représente les évènements qui sont susceptibles d’arriver.


USA Californie Aries Ingress Mars 2021


L’ASC de la Révolution de l’Année se trouve à 21° des Poissons. Neptune l’astre qui représente les mouvements islamogauchistes, le socialisme et les forces de l’ombre (qui usent de la tromperie et de l’illusion), est conjoint l’ASC. Cela signifie que le pays est victime de conspirations, de fraudes, de crimes et de la criminalité, que des forces de l’extrême gauche conspirent contre le dirigeant du pays, qu’ils usent de la propagande pour pousser les masses contre les autorités aux pouvoirs. Vénus maître de la 8ème combuste en la 1ère signifie grande crise dans le secteur du cinéma, du théâtre, de l’art, de la mode, des lieux de plaisir, des acteurs, des festivals publiques, et indique également une baisse considérable et une crise majeure dans le pouvoir d’achat du commun.     

Uranus en la 2ème en carré à Saturne indique : Une crise économique soudaine et terrible, une hausse des prix et une augmentation des taxes et des impôts. Le gouvernement socialiste face à une terrible crise financière. Possible incendie du bâtiment de la trésorerie, de la bourse ou des banques ou de la banque centrale.

Mars conjoint Nœud Nord et la Lune en la 3ème : Cet amas indique accidents et incendies dans les transports, accidents de train, accidents aériens, possible incendie dans une station de la télévision, crise dans le secteur de la publication. Possible accident aérien ou incendie d’un avion-cargo et la mort de plusieurs passagers. Agitation et crise parmi le secteur de la poste, département de transport aérien ou terrestre.

Nœud Sud en la 9ème indique : Possible assassinat d’un haut officier du gouvernement. Il peut s’agir d’un amiral de la navy. Cette position témoigne également de la corruption des juges, des juges et autres procureurs agissant immoralement et trahissant leurs serments.  

MC conjoint à l’étoile fixe Shaula / al-shaulah dite le dard du Scorpion : Cette configuration indique une crise majeure au sommet de l’état, un coup porté à la tête de l’institution nationale, un coup porté à la démocratie, grande malveillance, grande catastrophe, traitrise contre la nation, corruption au sommet de l’état.

Les degrés symboliques associés à l’ASC de la révolution :

20° des Poissons : Le croissant de la Lune émergeant d’un nuage d’où jaillit une éclaire. Degré d’éclatement.

Sentence : La lune représente le peuple. Bientôt une vérité éclatera comme une éclaire et le commun s’en rendra compte de la vérité (électorale ?). 

21° des Poissons : Un étang sombre et paisible, bordé de roseaux, où tombe un éclair.

Sentence : Cet étang sombre et paisible pourra représenter le QG des mondialistes. Bientôt ils seront secoués par la tempête populiste.        

L’examen de la Carte USA à Washington DC


Aries Ingress 2021 Washington DC/ Vernal Equinox


Saturne maître de l’ASC en la 12ème en carré d’Uranus. Révolte du peuple contre les autorités, conspirations des ennemis de la nation contre le pays, assassinats, séditions, trahisons, sabotages, crimes commis par l’entremise des services secrets, progression des épidémies. Le pays risque d’entrer en guerre. Pays sous un climat de condition de guerre, possible rétablissement de camps de concentration. Rétablissement de l’état d’urgence dans le pays pour le maintien de l’ordre. Le prestige de la nation souillé. Les ennemis de la nation, soutenue par des personnes à l’intérieur du pays, des gens qui n’ont aucun scrupule, pour trahir la nation. Impositions de lourdes taxes, contrôle sur la nourriture et sur le régime alimentaire des peuples, possible rationnement de la nourriture, possibilité de famine, ou manque de nourriture dans certaines partie du pays. Un tremblement de terre, ou plusieurs tempêtes causeront de nombreux sans-abris. Difficultés dans les transports. Les conditions d’hygiènes, et les conditions générales des hôpitaux, des prisons et des orphelinats en grandes difficultés et en dégradations.

Neptune en la 2ème : L’astre de l’illusion et des illusionnistes (de l’axe gauchiste), en ce lieu indique qu’une grande arnaque ou manipulation financière sans précédente est en cours de l’exécution. Le maître de la 2ème en la 12ème indique la dissolution de l’argent sous sa forme matérielle. Situé en verseau, le signe d’air et des tempêtes, l’argent deviendra une valeur virtuelle et universelle. Le peuple se trouvera trompé et désabusé.

Uranus en la 3ème : Terrible accident de train et incendie sur chemin de fer. Problème de déplacement, de transport et de communication. Sans doute on ne pourra plus voyager aussi facilement qu’avant. Agitations et grèves chez les chemineaux. 

Mars en la 4ème : De nombreux incendies de bâtiments publics, d’hôtels, d’écoles, d’universités ainsi que des forêts. Mars en ce lieu annonce aussi des tremblements de terres.

La Queue du Dragon en la 10ème : Position dangereuse qui peut déclencher une guerre (surtout que Mars est opposé au Nœud Sud). Le président ou le dirigeant du pays peut être juridiquement destitué et même emprisonné. Arrestations dans les hauts membres du gouvernement. Accident mortel d’une personnalité VIP ou riche, ou d’une personne connue ou célèbre. L’honneur du pays est bafoué et politiquement dégradé.    

Cependant la présence de Jupiter sur l’ASC, indique qu’une sorte de protection divine continuera en quelque sort, de protéger la nation américaine. L’espoir ne sera pas perdu.         

                       

jeudi 8 octobre 2020

A propos de la Part des Progénitures

 

Lune en Scorpion 

A propos de la Part des Progénitures (Part des Enfants), et des ennuis que le natif aura d’eux. Sentences et jugements du maître Zahîr al-Dîn Bayhaqî :

Formule de la Part des Progénitures [ ASC + Saturne - Jupiter / de jour, le contraire de nuit / Autre formule : ASC + Lune - Vénus / de jour, le contraire de nuit ]. 

Si la part des enfants se trouve à l’ASC (en maison I) et son maître hors d’atteinte des maléfiques, la progéniture du natif bénéficiera de lui.

Des ennuis venants des enfants : Si Saturne se trouve en sa propre triplicité (de jour en Verseau, en Balance ou en Gémeaux) et Mars l’aspectant en trigone, le natif souffrira de sa progéniture (مولود از فرزندان بدبخت گردد).

Si Saturne se trouve à l’angle de l’occident (en maison VII وتد مغرب) en nativité nocturne, le natif ne bénéficiera pas de sa progéniture (مولود را از فرزند برخورداری نیابد).

Si Mars se trouve en la 7ème et la Lune en aspect avec Mars, le natif souffrira de sa progéniture et il lui arrivera malheur à cause de ses enfants.

Si la Part des Progénitures est vide de course (ne reçoit aucun aspect), et aucun bénéfique ne l’aspect, il n’arrivera aucun bénéfice au natif.


L'Horoscope d'Anushirwan Adîl 
(Khosro 1er : né le 501 à Ardestan Iran)


De Malheur des enfants :

Si la part des Progénitures se trouve la en 4ème (qui est la maison ennemie de la progéniture ; بیت الاعداء اولاد است) et en aspect aux maléfiques, le natif souffrira de sa progéniture.

Si la Part des Progénitures se trouve en la 6ème, et sous les rayons des maléfiques, le natif aura des enfants attardés ou mentalement déficients.    

Si Saturne et Mars se trouvent en la 5ème ou en opposition ou en carré de la 5ème, la progéniture du natif aura une mort difficile et douloureuse.  



De la Mort de la Progéniture :


Saturne en Lion aspectant le Soleil


Si la Part des Progénitures régit la maison des enfants (5ème ) et (ou ?) qu’elle soit combuste, le natif aura des enfants cachés que personne ne connaîtra.

Si Mars et Vénus aspect en trigone la Lune, le natif aura un enfant qu’il niera (ولد الملاعنة) ou qu’il ignorera même l’existence.  

Si le Soleil se trouve en la 5ème, le natif n’aura pas de progéniture qui survivra (qui échappera la mort).




Si Sol, Saturne et Mercure aspectent la lune depuis le Medium-Cœli, les progénitures du natif mourront.

Si Mars se trouve à l’opposé de Jupiter, le natif sera témoin de la mort de sa progéniture.   


Représentation de Mars dans Adjayeb al-Makhloughât


Si Mercure est sur l’ASC (en maison I) et Saturne à l’angle de l’occident (maison VII), les enfants du natif mourront.   

Si Saturne se trouve avec Mars en la 1ère maison ou en la 4ème, les enfants du natif mourront.

Si la Part de la Progéniture se trouve en la 8ème, les enfants du natif mourront avant lui.

Si les maléfiques se trouvent conjointes à la Part des Progénitures, la lignée de la famille s’éteindra avec le natif.     


       


mercredi 16 septembre 2020

Le Mazdéisme et l'Astrologie

 

ZOROASTRE LE ROI DES ASTRES

 

« La plus belle définition de la divinité qui se trouve parmi les Anciens, est celle de Zoroastre. »

                                                                  Saint Eusèbe de Césarée

                           



Connu des Grecs comme l’inventeur de l’astrologie et le maître de Pythagore, Zoroastre, le prophète aryen, est l’une des figures sacrées les plus respectées et adulées de toute l’Antiquité. Né d’après les Grecs, à peu près 5000 ans avant la guerre de Troie, Zoroastre est le fondateur de la religion zoroastrienne. 

En dehors de ses Ghata, (hymnes philosophiques et religieuses), Zoroastre n’a pas vraiment inventé une nouvelle religion, il a seulement rénové l’ancienne religion des Mages. A ce titre, il est plus un grand réformateur qu’un prédicateur chevronné. Zoroastre le Spitamid (de la famille de Spitama), à ne pas confondre avec Zoroastre le roi de Bactriane et le supposé maître de Pythagore, qui est né à l’époque de Vishtâspa (2300 av-JC), huitième roi de la dynastie des Kayanides. Il reprit les éléments fondamentaux du culte du feu hérité de ses ancêtres et des Mages, mais réprima les sacrifices sanglants et le culte rendu aux divinités mineures.

 


Au Moyen Âge Zoroastre est tantôt glorifié comme l’une des plus grandes lumières du monde, tantôt comme l’ancêtre des astrologues ou le père de la magie ! L’étymologie du nom de Zoroastre a également fait l’objet de nombreuses spéculations et théories. Les Grecs traduisaient Zoroastre par « l’astre d’or ». Selon Julius Oppert (né le 9 juillet 1825 à Hambourg), le fameux assyriologue allemand, Zoroastre signifie « splendeur d’or ». Anquetil Duperron l’un des plus grands orientalistes français du XVIIIe siècle, a identifié dans le nom de Zoroastre (Zaratoushtra), zeré (d’or, doré) et thaschtré (du tištrya, le nom de l’étoile Sirius). Ainsi selon Anquetil  Duperron, Zoroastre signifierait: « l’Astre d’Or ». L’association du nom de Zoroastre avec Sirius est très significative, étant donné qu’en dehors de Mars, Sirius est l’astre le plus vénéré de tout le Panthéon des Corps célestes chez les Perses. Dans le livre saint des zoroastriens, le Zend Avesta, un hymne de plusieurs pages appelé Tištar Yasht, est même spécifiquement dédié à Sirius. Appelé le général du ciel ou le général qui commande aux étoiles, Tištriya, étymologiquement, tri-str-iya « composé de trois étoiles », fait partie des divinités-patrons de la seconde septaine des Yazata-Gaithya, c’est-à-dire des divinités astrales visibles, ayant un corps céleste.  

 

Buste de l'Archi-Mage Kertir

Si les anciens Grecs voyaient en Zoroastre l’inventeur de l’astrologie ou le père de la magie, c’est parce que la religion de Zoroastre, le Mazdéisme, est essentiellement une religion astrologique, basée sur le culte des astres et le mouvement des corps célestes. Cette affirmation déplait à une certaine catégorie de zoroastriens dits « laïques » (comme si on pourrait être à la fois adepte du mazdéisme et laïc !), qui tentent de ne voir en Zoroastre qu’un grand philosophe cartésien dépourvu de toute formation métaphysique ! Vouloir réduire l’un des plus grands Archi-Mages de l’histoire au rang d’un simple philosophe, est un sacrilège impardonnable qui témoigne de l’étroitesse de l’esprit de ces pseudos intellectuels de comptoir [extrait de l’Astrologie Persane ; tome 2].


Pendentif en Or représentant Vénus
époque Achéménide

 

De nombreux auteurs grecs de l’antiquité ont rédigé des livres sur les anciens Perses, les Mages et leurs religions et rites sacrés, comme Héraclide de Kymè (4ème siècle av-JC), Charon de Lampsaque (5ème siècle av-JC, auteur de Persika), Hécatée de Milet, ou encore Dionysos de Milet, sans oublier bien-sûr Xanthos le Lydien auteur du Magika (5ème siècle av-JC).   


Darius

 

On apprend alors ici ou là que la divinité suprême des Perses est Zeus, ou encore Ahura-Mazdâ, ce qui correspond simplement à Jupiter. Vient ensuite Mithra le dieu de la lumière céleste, le dieu des pactes (alliances) et du jugement céleste, mais aussi le dieu de la guerre. Le binaire rejoint le ternaire avec Aredvi-Sura-Anahita (l’Immaculée déesse des Eaux, ou le fleuve puissant qui engendre la pureté), Déesse extrêmement vénérée, crainte et respectée à la fois par la caste des Rois et des nobles, des Mages, des Guerriers, mais aussi par diverses souches de la population comme la caste des paysans et des agriculteurs.

 

Anahit à Droite tenant l'anneau du pouvoir 
et de la royauté ...

Aredvi-Sura-Anahita est la Déesse qui préside à l’eau, aux rivières, aux fleuves, à la fécondité, elle est digne des plus hautes vénérations, car elle détruit les démons, guérie les afflictions, éloigne la souffrance, accorde courage et vitalité, augmente la vie et les troupeaux, accorde bénédictions et exauce les vœux … !  Anahit préside à Vénus, son équivalent romain est Aphrodite (son équivalent chez les Grecs est Anaïtis ou Artémis), plusieurs temples ont étaient érigés à son effigie aux alentours de 500 av-JC, à Suse, en Hyrcanie et à Babel etc. 


Représentation d'Anahita, époque 
Sassanide. Plat liturgique en argent 

 

Après la chute de l’empire Achéménide, ce fut Sassân fils de Babek fils de Dara, grand mage du sacerdoce d’Anahid, qui en héros unificateur de l’empire, rétablit la royauté et fonda la dynastie des Sassanide vers 224 ap-JC. Toutefois les origines du culte de la déesse remontent à plus de 4000 ans av-JC (ex : la déesse Narundi, ou Nanhunte et Nahiti chez les Élamites).    

         


Ishtar / Astarte 

 

Le cinquième Yašt de la sainte Avesta est attribué à Aredvi-Sura-Anahita :

 

Puisses-tu offrir le sacrifice à Aredvi-sura-Anahita qui s’étend au loin, la guérisseuse, l’ennemie des dévas (les démons), fidèle à l’enseignement d’Ahura, digne d’être vénérée par le monde matériel, digne d’être priée par le monde matériel,

L’ašavanī qui accroît les cours d’eau

L’ašavanī qui accroît les troupeaux

L’ašavanī qui accroît les vivants,

L’ašavanī qui accroît les fortunes,

L’ašavanī qui accroît les peuples,

Elle qui rend efficace la semence de tous les mâles,

Qui rend fécondes le ventre de toutes les femelles …     

 

Les Sacrifices dédiés à la déesse s’effectuaient au bord des fleuves ou des rivières, notamment au bord du fleuve Jaxartes (ou Sīdaryā en persan) en Asie-Central (le fleuve tire sa source depuis la mer d’Aral). Les Mages creusaient soigneusement une fausse au bord du fleuve, le sang des sacrifices était mélangé avec du lait et du Haoma la plante de l’immortalité (éphédra), et versé dans la fausse. Pas une goutte du sang ne devrait en revanche souiller l’eau sacrée du fleuve. Du vin et d’autres libations ont était offert à la déesse. 




Un bouc blanc portant une couronne de laurier et quelques tiges de grenadier était alors sacrifié par les Mages, on passait l’animal à travers la fumée de l’encens, un mélange de cannelle, des pétales de roses, de la myrrhe et des graines de pavot. Parfois 7 colombes blanches étaient également offertes à la Déesse.

Anahita représente Vénus, les offrandes et les sacrifices à la déesse devraient donc avoir lieu au bord des fleuves sacrés de Vanghvi Daitya (ونگوهی دایتیا) en Géorgie, ainsi que celui du Jaxartes (Syr-Daria : fleuve d’Asie Centrale qui trouve sa source dans les montagnes sacrées du Kirghizstan jusqu’à la mer d’Aral).




Nous ne connaissons pas exactement sous quelle configuration astrologique les sacrifices avaient lieu, mais nous savons de source certaine que Vénus devait être en mouvement direct, ne recevant pas d’aspect des planètes maléfiques, qu’il devait être conjoint à Jupiter, ou en aspect à Jupiter, qu’il devait être situé en Balance, à 27° ou à 15°, ou à 27° des Poissons, ou à 14° ou 15° ou 21° ou 27° du Taureau.          


Temple d'Anahit à Kangavar époque
achéménide 


Temple d'Anahit à Kangavar 

Temple d'Anahit Kangavar


De nombreux temples on était érigés un peu partout dans l’Empire perse pour célébrer le culte d’Aredvi-Sura-Anahita. A Suse (époque Achéménide), où l’effigie de la déesse était en or massif pure, à Bishapour dans le grand temple du feu de Shayz, et aussi à Kangavar (époque Achéménide également). Les effigies de la déesse étaient souvent couvertes d’or et de pierres précieuses (notamment d’émeraudes et de perles. La déesse était représentée debout, parfois ailées, gisant à ses pieds 1 ou 2 lions, l’effigie de la déesse était souvent couverte de peaux de tigre femelle.



Le zend Avesta d’écrit la déesse comme une jeune demoiselle d’une beauté éblouissante, ayant un corps parfaitement proportionné, portant des boucles d'oreilles carrées et une ceinture lumineuse aux hanches, noble de ligné, portant des bottines scintillantes hautes jusqu’aux mollets …


Deuxième Partie :




Du culte de la Déesse

Clément d’Alexandrie l’historien chrétien du 1er siècle de de notre ère, en se référant à Bérose (Berosus Caldaeus, astrologue et mystagogue et prêtre de Marduk, 350 av-JC) mentionne que ce fut Xerxès II, fils d’Artaxerxés (380 av-JC) qui en suivant l’exemple de son père, popularisa le culte de la déesse Aredvi-Sura-Anahita à travers tout l’empire. Il fit construire des temples à l’honneur de la déesse à Babylon, à Suse, à Ecbatana (ancienne capitale des Mèdes), à Sardes et à Bactres et érigea de nombreuses effigies de la déesse.


Temple d'Anahid à Bishabour 


Les découvertes archéologiques attestes que des temples d’Anahid ont bien existaient avant même l’ère Achéménide, notamment à l’époque de l’empire Mède et des rois Mèdes comme à l’époque du roi mage Kyaxares.    

Ishtar / à ses pieds les chèvres sauvages


Les temples d’Anahid étaient richement décorés et contenaient souvent des trésors inestimables ! Pline décrit le temple d’Anahid à Suse, ainsi que l’effigie de la déesse en or massif  haut de 9 pieds et couvert de peaux de tigre. Le temple d’Anahid à Balkh (Bactres) abritait un statut de la déesse en albâtre portant une couronne en or massif ayant 8 pointes et 100 étoiles (en diamant, pierre de vénus). Les statues de la déesse étaient souvent recouvertes de peaux de tigre.    


Bol Astrologique avec Cassiopée  


La richesse légendaire des temples d’Anahid a parfois incité certains monarques intrépides et téméraires de s’attaquer à ses temples pour piller les trésors gardés.
  Ce fut par exemple le cas de Mark Antoine (Marcus Antonius). Aux alentours des 36 av-JC étant informé que les légions Parthes étaient occupait dans une campagne à l’Est (vers l’Euphrate), il attaqua l’empire Parthe. La raison officielle des Romains était la défaite de Crassus dans la bataille Carrhae. Antoine réussit à piller le somptueux temple d’Anahid à Suse avant que les légions parthes puissent riposter, et emmena dans sa retraite la statue de la déesse en or massif. 

Jugando


Il est reporté que tous ceux qui ont souillé les temples d’Anahid ont étaient emportés par une mort violente (ce qui est le cas de Mark Antoine, mais aussi d’Antiochos III qui pilla le temple d’Anahid à Elimais et qui mourut peu de temps après victime de la colère des fidèles).     

Les temples d’Anahid étaient équipés d’un autel du feu, et d’un bassin sacré où d’une cour d’eau. On sait d’après plusieurs sources (notamment Plutarque) que des prêtresses vierges (sorte de Vestales) officiaient dans les temples d’Anahid. Ses derniers étaient hautement craints et respectés et devaient rester vierges jusqu’à la fin de leur vie.

Old Persia 


On célébrait la fête de la déesse au mois d’Abān au jour d’Abān, c’est-à-dire le 10ème jour du mois Abān qui correspond à peu près à 26 Octobre.

Les temples contenaient également des jardins luxuriants dans lesquels les prêtresses d’Aphrodite cultivaient des plantes médicinales. Selon les témoignages des lions et des tigres apprivoisés se promenaient en toute liberté. D’après les chroniqueurs du moyen-âge ses temples et l’activité recluse des prêtresses d’Anahid ont beaucoup inspiré la vie monastique de l’ère chrétienne. D’après Procopius de nombreux temples d’Anahid situés dans les territoires plus à l’Ouest furent plus tard transformés en église, ou détruits.       

De nombreuses fêtes religieuses étaient dédiées à Anahita dans le calendrier mazdéen, le plus connue avait lieu le 26 octobre (چهار آبان). En ce jour les gens se rendaient aux bords des rivières et offraient des prières et des offrandes à la déesse.   



Rhyton époque Achéménide


Le couronnement des Rois

En dehors des fonctions liturgiques, les temples d’Anahid étaient utilisés depuis la plus haute antiquité lors des couronnements des rois. Xerxès (Xšayāršā : seigneur des héros : 486-465 BC) après la mort de son père Darius, a été couronné a Pasargades dans un temple d’Anahid. Chapour 1er fondateur de la dynastie des Sassanides a été également couronné dans le temple d’Anahid à Shayz (sachant que son grand père Sāssān, était le grand prêtre d’Anahita à Istakhr), Ardashir 1er (224-241) a été couronné dans le temple d’Anahid à Istakhr (Naqsh-e Rostam) etc. Lors des cérémonies le roi bois du vin, ou parfois du lait caillé, dans un rhyton en argent à tête de bélier ou de Capra Aegagrus (chèvre sauvage), et mange sept figues sèches et des pistaches.    

Artaban IV 216-224 ap-JC


Aredvi-Sura-Anahita et les Temples de Vénus

Vénus, tout comme Ishtar ou Astarté, n’est pas uniquement la déesse de la beauté et de la fertilité, elle est également la déesse de la Guerre (Aphrodite ; déesse de la mort-dans-la-vie ! Androphonos : Tueuse d’hommes !) et de la mort !

Tous les héros fondateurs de l’Empire Perse depuis l’aube des temps ont offert d’innombrable sacrifies à la Déesse patronne de toutes les eaux, car Baga-banu-Anahita est la toute puissante, sa force est égale à toutes les eaux qui tel un torrent  rugissant descendent du sommet du mont Hukairya (la montagne sacrée au centre du monde derrière laquelle se lève et se couche les étoiles, la demeure de la déesse) et qui s’étendent en mille fleuves et mille mers !


Persepolis 


Ainsi les héros fondateurs ; Haošiangha, Yima Xšaeta, Azi-Dahāka, Trâetaona, Keresāspa, Frangrasyan le touranien, Kavi Usa, Kavi Husravah etc ont chacun en leur temps offert des milliers de sacrifices à la Déesse Anahita afin d’obtenir sa grâce et être victorieux sur les ennemis d’Airyana Vaeja (ایران ویج) et de pouvoir régner sur la Perse. Zoroastre lui-même en personne a rendu un grand sacrifice à la déesse au bord du fleuve sacré Dâityâ, afin qu’il puisse convertir le roi Kayanid Kavi Vištâspa à la bonne religion.

A travers les écrits de zend nous rentrons dans les arcanes sacré de la magie de l’eau, nous apprenons les mystères de l’élixir de la vie cachés dans les profondeurs des ondes, c’est pourquoi lorsqu’il n’y a pas de Roi digne du Fravahr (ou le Xwarenah, Xvarena ; l’Esprit-Saint, ou encore le Graal) celui-ci se retire et se cache dans les profondeurs de la mer Vouru-Kaša. Pour l’obtenir, les héros guerriers ou les guerriers mages, s’affrontent dans des batailles épiques, où seul un héros pur en pensée, en parole et en acte sera digne de l’emporter.

Ainsi les temples d’Anahid étaient également le sanctuaire des plus grands guerriers de l’Empire, les rois et les généraux Perses se recueillaient avant de participer à des grandes batailles. Les murs du temple étaient décorés avec les couronnes, les épées et parfois même la tête des rois vaincus !    

Temple du Feu et d'Anahid d'Azar Gushnasp